Accueil

Le groupe des « Majorettes Impériales de Montpellier » a été créé en septembre 1975, sous le nom des « Majorettes de la Paillade », puis renommé en janvier 2000.
Cette troupe de danseuses a été crée par Jeanne Brotini qui en est toujours la capitaine.
sport-graphics-majorette-747485

Le groupe est composé de jeunes filles de 15 à 30 ans.

La notoriété du groupe est due à ses défilés et son numéro de spectacle de nuit avec des torches enflammées (en groupe ou en solo). En effet ce sont une des rares troupes, en France et en Europe à proposés cette prestation.

La troupe propose des défilés dans les rues de nuit ou de jour au son des peñas, des bandas ou des fanfares (lors de carnavals, festivités dans les villes, … ).
Mais pas que, elle propose aussi plusieurs numéros de danse tels que du music – hall, du modern jazz, du french cancan, de la country, du twirling, le célèbre numéro « Thriller » et également des numéros avec des pompons et des torches enflammées.

La troupe possède tout autant de costumes que de numéros et parades qu’elle propose. Avec des tenues classiques, Anglaises, Américaines, Espagnoles, ou encore Brésiliennes pour les parades, et pour les spectacles de danse, des tenues en harmonie avec leurs numéros.

Cependant, le groupe est en perpétuelle évolution aussi bien dans ses chorégraphies, que dans la recherche et la création de ses costumes, que la capitaine confectionne elle – même. Régulièrement, nous recherchons de nouvelles danseuses. Les débutantes sont acceptées, seuls la motivation et l’assiduité comptent.

De renommée internationale, l’Europe n’a plus de secret pour elles.

Elles se sont produites plusieurs fois en parade, comme en spectacle, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse, …

Le monde des médias leur a ouvert également les bras :

En 2006 c’est au casting de l’émission « Mascarade » de Dechavanne sur TF1, qu’elles se sont présentées, elles en sont sorties premières à chaque étape.
Parutions sur TF1, M6, TV5, les télévisions locales ainsi que dans différents magazines et journaux (Montpellier plus, Voices, La Provence, Midi Libre, …) et diverses expos photos.
Le journal local « Midi Libre » les a même rebaptisé  «Les Déesses du Feu» pour le groupe et «Jeanne La Torche» pour la soliste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s